Atelier d’écriture de la Maison du livre NC

Bienvenue sur mon blog

29 septembre, 2011

RUPTURE par Alain

Classé dans : Non classé — joie55 @ 11:43

L’essence des fleurs, ou comment s’y brûler les ailes.

Le marchand de fleur est passé. Au début je trouvais ça bizarre qu’il passe toujours à minuit. A cette heure il aurait dû avoir fermé depuis longtemps boutique. D’ailleurs c’est ce qui m’a mis la puce à l’oreille. Au début je ne m’en faisais pas. Et toi, tu aimais les fleurs !
Mais maintenant plus de livraison à domicile ! Fini les roses à peine écloses et qui se réveillaient à la lueurs des bougies. Au début, je trouvais ça bizarre tous ces candélabres, toutes ces flammes autour de ton lit.
Maintenant, j’ai compris ! C’était pour donner du piment à tes orgies.
Les voisins, ils trouvaient ça bizarre. C’est eux qui m’en ont parlé d’abord et ont vendu la mèche. Car après le cinéma, ils croisaient bien souvent ce sacré fleuriste dans les escaliers. Encore au boulot à cette heure ? Vous habitez ici ?
Alors maintenant ça suffit ! Plus de fleurs à domicile. Car avec toi, j’en ai vu de toutes les couleurs. Des roses rouges, roses, jaunes et vertes, et même des fluos. Maintenant, c’est bien fini, ça suffit, je te quitte. Car maintenant j’en ai  assez ! C’est promis, juré, je change de métier… je me ferai… jardinier.

Alain LINCKER, septembre 2011

Une réponse à “RUPTURE par Alain”

  1. krikrimapuce dit :

    Agréable comme texte. À faire croire qu’il est trompée et c’est lui qui nous trompe par cette dernière phrase.
    Merci
    Krikri ma Puce.

    Dernière publication sur La Boite qui Mijote : Quand ça devient concret

Laisser un commentaire

 

Du cours en stock: le franç... |
lavieenprose |
Cahier de Français |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'3nvers de la caverne
| ASSOCIATION CORAMBE
| ylds